Assurance auto : avantages de la conduite accompagnée

Il est envisageable d'acquérir des compétences de conduite dès l'âge de 15 ans grâce à la conduite accompagnée ou à l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC). Cependant, cette démarche implique des responsabilités, notamment en ce qui concerne l'assurance auto, tant pour les apprentis conducteurs que pour leurs accompagnants. Quels sont les avantages de ce type de conduite en termes d’assurance ?

 
 
 
 
Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C slug incorrect
N/C
N/C

Pour obtenir les meilleurs tarifs, cliquez-ici*

1). La conduite accompagnée : c'est quoi ?

Également désignée sous le nom d'Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), la conduite accompagnée offre une précieuse opportunité aux jeunes conducteurs d'acquérir une expérience et une confiance accrues au volant avant de se présenter à l'examen du permis de conduire. Cela implique que dès l'âge de 15 ans, votre enfant peut entamer ce processus enrichissant.
La conduite accompagnée se déroule en deux phases distinctes. Une partie essentielle de cette formation doit être réalisée au sein d'une auto-école, tandis que l'autre portion se déroule sous la supervision attentive d'un adulte possédant un permis depuis au moins 5 ans, accompagné d'une extension d'assurance spécifique pour la conduite accompagnée.

La première phase englobe la participation à des cours théoriques en préparation de l'examen du Code de la route. En outre, le futur conducteur suivra une formation pratique au volant d'un véhicule auto-école, accompagné par un moniteur agréé. Ce dernier enseignera les bases de la conduite lors de cours en circulation, permettant au conducteur en herbe de maîtriser les manœuvres dans le trafic, d'anticiper les différentes situations et de réagir de manière adéquate.

À l'issue de cette période d'apprentissage sous la tutelle d'un moniteur d'auto-école, l'apprenti conducteur sera autorisé à prendre le volant sous la supervision d'un adulte. Pendant cette étape, il devra parcourir un minimum de 3 000 km sur une période d'au moins 12 mois, en respectant les mêmes limitations de vitesse qu'un conducteur novice. Ce processus vise à renforcer davantage les compétences acquises et à garantir une transition en douceur vers la conduite indépendante.

2). Réduction sur les primes d'assurance

La conduite accompagnée, qui s'ouvre aux jeunes conducteurs dès l'âge de 15 ans, représente une opportunité inestimable pour accumuler des expériences précieuses jusqu'à l'épreuve pratique de la conduite, supervisée par un inspecteur du permis de conduire. Au cours de cette période, les jeunes conducteurs peuvent prendre le volant sous la tutelle d'un adulte titulaire du permis depuis au moins 5 ans, ce qui les confronte donc à une variété de situations routières afin de renforcer leur réactivité. Cette expérience, acquise au fil des mois, vise à les perfectionner, les préparant ainsi plus largement à l'examen final.

La phase d'apprentissage de la conduite accompagnée se divise en deux principales parties :

  • Formation en auto-école, incluant la préparation au code et l'acquisition des bases de la conduite avec un moniteur d'auto-école pendant au moins 20 heures.
  • Conduite sous la supervision d'un adulte pendant au moins 12 mois et 3 000 km avant d'être éligible à l'examen de la conduite à partir de 17 ans.

Du point de vue financier, l'Apprentissage Anticipé de la Conduite n'occasionne généralement pas de coûts supplémentaires par rapport à la formation classique. Sauf en cas d'échec au premier passage, aucun frais de renouvellement de dossier ou de leçon supplémentaire n'est à anticiper.

Les compagnies d'assurance auto accordent fréquemment une réduction significative, d'environ 50 %, sur la surprime d'assurance auto jeune conducteur au cours de la première année, une faveur généralement octroyée aux conducteurs novices formés de manière conventionnelle. Cette réduction atteint 75 % la deuxième année en l'absence d'accident la première année, avec suppression totale de la surprime dès la troisième année en l'absence de sinistre responsable. L'ajout du futur conducteur au contrat d'assurance auto pendant la phase d'apprentissage est également nécessaire.

Exemple

Lucas, 17 ans, vient de terminer sa conduite accompagnée. Ses parents décident d'ajouter Lucas à leur assurance auto. Grâce à la formation en conduite accompagnée de Lucas, ils bénéficient d'une réduction significative de 50% sur la surprime. Cela rend l'assurance auto plus abordable pour la famille, tout en assurant une couverture complète pour Lucas lorsqu'il conduit.

La conduite accompagnée présente une opportunité avantageuse pour les jeunes conducteurs, offrant à la fois une formation complète et des avantages financiers significatifs grâce à une réduction progressive de la surprime d'assurance au fil des années.

 Je compare les meilleures assurances auto*

Les tarifs d'assurance auto pour les nouveaux conducteurs ne bénéficient pas d'avantages particuliers. En raison de leur inexpérience, les compagnies d'assurance les considèrent comme des profils à risque, entraînant une augmentation des coûts et l'imposition d'une surprime. Toutefois, la conduite accompagnée permet de réduire considérablement cette surprime par rapport à celle appliquée aux conducteurs novices ayant suivi une formation classique au permis.

Bon à savoir

La souscription à une assurance auto demeure une dépense conséquente, même pour les conducteurs novices ayant suivi la conduite accompagnée. Il est donc important d'explorer les offres d'assurance en ligne afin de dénicher la formule la plus économique tout en garantissant une couverture adéquate pour une conduite sécurisée.

 

3). Extension de garantie pour la conduite accompagnée

Il est primordial d'entrer en contact avec l'assurance dès l'inscription de l'élève à l'auto-école, avant même d'atteindre la phase concrète de conduite accompagnée. Pour solliciter une extension de garantie et permettre ainsi à l'apprenti conducteur de prendre le volant avec le véhicule, l'accompagnateur doit fournir à son assureur l'attestation de fin de formation initiale délivrée par l'auto-école.

Si l'assureur accepte d'assumer ce nouveau risque, il apportera une modification au contrat auto de l'accompagnateur, incluant une clause spécifique pour un conducteur en phase d'apprentissage. Cet ajout au contrat servira alors d'attestation d'assurance auto pour la conduite accompagnée.

Il convient de noter qu'il existe des situations où la compagnie d'assurance pourrait refuser de couvrir une conduite accompagnée, principalement dans les cas suivants : si l'assuré a été condamné pour certains délits tels que l'homicide, les blessures involontaires, la conduite sous l'emprise d'un état alcoolique, le délit de fuite, le refus d'obéir à un ordre de s'arrêter, ou la conduite en période de suspension ou d'annulation du permis. De plus, le refus peut également intervenir si le nouvel apprenti conducteur est considéré comme présentant un risque trop élevé.

Bon à savoir

En cas de désaccord avec ce refus, il est possible de recourir à un médiateur des assurances pour évaluer la légitimité de la décision de l'assureur. Cela offre une voie de recours pour ceux qui estiment que le refus est injustifié.

4). Extension de garantie : jeune conducteur

Il est légitime que les apprentis conducteurs suivant l'apprentissage anticipé de la conduite bénéficient d'une couverture d'assurance auto pendant leur formation, tout comme tous les autres usagers de la route au volant d'un véhicule. Pour ce faire, une extension de garantie est nécessaire, et cette démarche doit être entreprise par l'accompagnateur du candidat pour le véhicule qu'il conduira.

L'extension de garantie pour la conduite accompagnée exige que chaque véhicule destiné à être conduit par le candidat soit couvert par une extension des garanties délivrée par la compagnie d'assurance. Cette extension doit spécifier les accompagnants qui suivront le candidat pendant sa formation.

La remise de cette extension de garantie revêt une importance particulière, car une fois que les apprentis conducteurs ont obtenu leur attestation de fin de formation initiale, ils prennent le volant d'un véhicule sans double-commande, avec pour tuteur un conducteur expérimenté ayant son permis de conduire depuis au moins 5 ans. Ce dernier, cependant, n'a pas nécessairement l'habitude d'accompagner un jeune conducteur, contrairement à un enseignant de la conduite issu d'une auto-école.

Il est impératif d'adresser la demande d'extension de garantie par écrit à la compagnie d'assurance avant le début de la formation. Cette procédure garantit que l'usager en formation par le biais de la conduite accompagnée bénéficie des mêmes garanties que celles prévues initialement au contrat en cas d'accident responsable.

5). Payer son permis moins cher en réduisant également sa période probatoire 

Un premier avantage notable de la conduite accompagnée réside dans son impact financier, principalement lié au coût de la formation. En moyenne, les candidats au permis de conduire sont tenus d'effectuer 35 heures de conduite pour obtenir leur permis, dépassant ainsi les 20 heures obligatoires. La conduite accompagnée offre la possibilité d'accomplir ces heures supplémentaires gratuitement, en collaboration avec un accompagnateur. Avec un tarif horaire moyen de 45 €, cette démarche permet des économies non négligeables quand on connaît le prix du permis de conduire.

Depuis de nombreuses années, la conduite accompagnée présente un avantage majeur : la possibilité pour les candidats de passer l'épreuve pratique à l'âge de 17 ans, contre 18 ans pour la formation classique. Toutefois, jusqu'en 2023, l'obtention du permis de conduire était fixée à l'âge de 18 ans révolus, imposant aux candidats d'attendre leur majorité avant de conduire de manière autonome. Avec la réforme entrée en vigueur le 1er janvier 2024, l'âge légal pour obtenir le permis de conduire et conduire en autonomie est désormais de 17 ans pour tous, que ce soit en conduite accompagnée ou en formation classique[2] . La conduite accompagnée reste tout de même avantageuse en permettant de commencer la formation dès l'âge de 15 ans, comparativement à 16 ans pour la formation classique au permis.

Comme vous le savez probablement, le permis probatoire est initialement doté de 6 points, et aucun délit ne doit être commis pendant la période probatoire de 3 ans. C'est une condition préalable pour espérer accumuler 12 points à la fin de cette période, avec un gain de 2 points par an. La conduite accompagnée offre un avantage supplémentaire en ajoutant 3 points au total de votre permis. Ainsi, les apprenants engagés dans une formation anticipée bénéficient d'une période probatoire réduite à deux ans.

6). Accumulation d'expérience de conduite et réduction des risques d'accidents

Parmi toutes les catégories de conducteurs, les jeunes âgés de 18 à 24 ans sont particulièrement sujets à des accidents mortels, principalement en raison de leur manque d'expérience au volant. La conduite accompagnée vise à remédier à cette problématique en formant les jeunes conducteurs et en les familiarisant avec la conduite sous la supervision d'un accompagnateur, favorisant ainsi l'acquisition des bons réflexes avant de conduire en solo. Une formation exhaustive implique idéalement la pratique dans divers environnements tels que la ville, la campagne, l'autoroute, de jour, de nuit, et dans des conditions météorologiques variées, permettant ainsi de s'habituer à toutes les situations. Cependant, avant de débuter la conduite accompagnée, les accompagnateurs doivent s'assurer que le modèle de voiture en leur possession n'est pas interdit pour cette pratique.

Je veux souscrire à une assurance jeune conducteur*

En outre, le fait d'avoir conduit sous la surveillance attentive d'un accompagnateur pendant une à trois années constitue une expérience précieuse de la conduite. Les jeunes conducteurs qui ont choisi la conduite accompagnée présentent généralement moins de comportements à risque sur les routes et démontrent de meilleurs réflexes, surtout s'ils ont eu l'opportunité, et cela est recommandé, de conduire dans divers environnements tels que la ville, la campagne, les routes, les autoroutes et les embouteillages au cours de leur formation en conduite accompagnée. L'association Prévention Routière soutient activement ce dispositif de conduite accompagnée, soulignant qu'il permet un apprentissage progressif de la conduite sur la durée, avec une acquisition évolutive des réflexes

Bon à savoir

Pendant la conduite accompagnée, les conducteurs novices doivent respecter les mêmes restrictions de vitesse que durant la période probatoire de leur permis. En cas d'infraction entraînant un retrait de points, c'est le permis de conduire de leur accompagnateur qui sera affecté par les conséquences de l'infraction.

 

Principaux acteurs des assurance auto pour conducteur résilié*
 

Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C
N/C
N/C

Économisez sur votre assurance auto maintenant*

7). Préparation à l'autonomie et encourangements à l'autonomie

La conduite accompagnée représente une étape cruciale dans le parcours des jeunes conducteurs, marquant une transition vers une meilleure autonomie sur les routes. Ce programme, destiné aux apprentis conducteurs, offre une approche pédagogique unique en permettant aux jeunes de prendre le volant aux côtés d'un accompagnateur expérimenté. Loin d'être simplement une formalité préalable à l'obtention du permis de conduire, la conduite accompagnée vise à inculquer des compétences essentielles et à développer une conscience routière solide.

L'un des avantages clés de la conduite accompagnée réside dans la prolongation de la période d'apprentissage pratique. En permettant aux apprentis de cumuler davantage d'heures de conduite, ce programme favorise l'acquisition progressive des compétences nécessaires pour devenir un conducteur responsable et confiant. Les accompagnateurs, souvent des parents ou des proches, jouent un rôle essentiel en partageant leur expérience de la conduite et en prodiguant des conseils pratiques, contribuant ainsi à forger des conducteurs avertis. 

Par ailleurs, la conduite accompagnée offre une opportunité unique de sensibilisation aux risques routiers. En exposant les jeunes conducteurs à différentes conditions de circulation et en les confrontant à des situations variées, le programme favorise le développement de compétences anticipatives et de réflexes essentiels à la sécurité routière. Cette approche préventive contribue à réduire le nombre d'accidents et à créer une génération de conducteurs mieux préparés face aux défis de la route.

Au-delà de la dimension pratique, la conduite accompagnée renforce également la responsabilisation des jeunes conducteurs. En assumant progressivement les responsabilités liées à la conduite, les apprentis acquièrent une meilleure compréhension des règles de conduite et des enjeux liés à la sécurité routière. Ainsi, la conduite accompagnée s'inscrit comme un véritable levier vers une autonomie responsable, préparant les nouveaux conducteurs à affronter les défis de la route avec confiance et maturité. En somme, elle représente bien plus qu'une étape administrative ; c'est un véritable tremplin vers une conduite autonome et sécuritaire.

8). Avantage pour les parents

La conduite accompagnée se présente comme une opportunité précieuse, offrant des avantages significatifs tant pour les jeunes conducteurs que pour leurs parents. L'un des principaux atouts réside dans le renforcement des liens familiaux et la création d'une dynamique d'apprentissage unique. Les parents, souvent choisis comme accompagnateurs, jouent un rôle central dans le processus d'acquisition des compétences de conduite de leurs enfants. Vous pouvez cliquer ici pour accéder à un guide destiné aux parents sur la conduite accompagnée.

En assumant le rôle d'accompagnateur, les parents participent activement à la formation de leurs enfants en partageant leur propre expérience de conduite. Cela crée une opportunité d'échange intergénérationnel, où les connaissances et les conseils pratiques sont transmis de manière informelle. Cette collaboration renforce non seulement les compétences de conduite des jeunes, mais favorise également une communication ouverte et constructive au sein de la famille.

Un autre avantage clé pour les parents réside dans la contribution à la sécurité routière. En impliquant activement les parents dans le processus d'apprentissage, la conduite accompagnée permet de sensibiliser davantage les jeunes conducteurs aux risques et aux responsabilités liés à la conduite. Les parents peuvent transmettre des valeurs de prudence, d'attention et de respect des règles de conduite, contribuant ainsi à former des conducteurs responsables et soucieux de la sécurité.

Sur le plan financier, la conduite accompagnée offre également des avantages. Les parents peuvent bénéficier de réductions substantielles sur les primes d'assurance lorsqu'ils ajoutent leur enfant comme conducteur secondaire. Cela représente une économie appréciable et constitue un incitatif financier pour encourager la participation active des parents dans le processus d'apprentissage.

 

Principaux acteurs des assurance auto pour conducteur malussé*

 

Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C

N/C
N/C
N/C

Obtenez les meilleurs tarifs en cliquant ici*

 

FAQ

Pourquoi est-il nécessaire d'informer son assureur lors de l'apprentissage anticipé de la conduite ?

Lors de l'apprentissage anticipé de la conduite, le conducteur en formation doit être couvert par une assurance auto. Il est essentiel d'informer son assureur et de demander une extension de garantie pour garantir une couverture adéquate pendant cette phase.

Qu'est-ce qu'une extension de garantie pour la conduite accompagnée ?

Une extension de garantie est une modification du contrat d'assurance auto existant qui couvre spécifiquement la période d'apprentissage anticipé de la conduite. Elle inclut généralement les accompagnants et offre une protection adéquate en cas d'accident responsable pendant la formation.

Quels avantages l'assurance auto pendant la conduite accompagnée offre-t-elle aux parents et aux accompagnateurs ?

L'assurance auto pendant la conduite accompagnée renforce les liens familiaux en impliquant les parents dans le processus d'apprentissage. De plus, elle contribue à sensibiliser les jeunes conducteurs aux risques routiers avec la participation active des accompagnateurs.

Comment demander une extension de garantie pour la conduite accompagnée ?

La demande d'extension de garantie doit être adressée par écrit à la compagnie d'assurance avant le début de la formation. Elle doit inclure les détails du véhicule et des accompagnateurs, assurant ainsi une couverture adéquate pendant la période d'apprentissage.

Les parents peuvent-ils bénéficier de réductions sur leur prime d'assurance lors de la conduite accompagnée de leurs enfants ?

Oui, de nombreuses compagnies d'assurance offrent des réductions sur les primes d'assurance auto lorsque les parents ajoutent leurs enfants comme conducteurs secondaires pendant la conduite accompagnée. Cela constitue un avantage financier appréciable.

Pourquoi est-il important de mentionner les accompagnants dans l'extension de garantie ?

La mention des accompagnants dans l'extension de garantie garantit que tous les adultes supervisant l'apprentissage anticipé de la conduite sont couverts en cas d'accident. Cela offre une protection adéquate et élargit la base de soutien pendant la formation.

Que faire en cas de refus de l'assureur d'accorder une extension de garantie pour la conduite accompagnée ?

En cas de refus, il est recommandé de contacter la compagnie d'assurance pour obtenir des explications détaillées. Si le refus est jugé injustifié, il est possible de faire appel à un médiateur des assurances pour résoudre le différend de manière équitable.

 

Vous avez une autre question ? Un expert vous répond gratuitement

* Les tarifications générées par les formulaires sont gérées par nos partenaires (page 9).