La responsabilité décennale représente un devoir imposé aux constructeurs envers les maîtres d'ouvrage. Les dommages couverts sont des dommages susceptibles de compromettre la solidité de la construction ou de la rendre inapte à sa destination. À partir de l’acceptation formelle des travaux sa durée s’étale sur une période de dix ans.

 
 
 
Assureurs Tarifs Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagement RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
à partir de
60€/mois(1)
à partir de
60€/mois(1)
 
 

1). Anticipation des besoins spécifiques 

Il est important d’anticiper les exigences particulières en ce qui concerne l’assurance décennale qui représente un pilier essentiel pour les acteurs du secteur de la construction.
Le tout s’appuyant sur plusieurs étapes qui visent à assurer une couverture adaptée face aux imprévus.
 
L’analyse approfondie des risques associés à chaque projet de construction est nécessaire. Suivant la réception des travaux des incidents éventuels peuvent survenir au cours de la décennie c’est pourquoi les assureurs doivent scruter de près les aspects techniques, environnementaux et structurels. Cette démarche proactive permet de mieux appréhender les risques spécifiques à chaque chantier, contribuant ainsi à la détermination d'une couverture d'assurance sur mesure.
 
L'identification des besoins spécifiques inhérents à l'exercice de chaque professionnel est également cruciale. Chaque métier, qu'il s'agisse d'architectes, d'entrepreneurs ou d'ingénieurs, présente des caractéristiques propres. Adapter l'assurance décennale en fonction de ces particularités assure une protection optimale et évite les lacunes de couverture.
 
Dans un contexte prévisionnel, il est important de déterminer le risque élevé ou non des chantiers. Certains projets peuvent présenter des défis plus importants en termes de complexité technique, d'environnement ou de taille. En anticipant ces situations, les assureurs peuvent ajuster les termes de la police d'assurance en conséquence, offrant ainsi une protection plus adéquate.
 
L'intégration des spécificités régionales dans l'analyse des besoins est essentielle. Les normes de construction, les régulations locales et les particularités climatiques peuvent varier significativement d'une région à l'autre. Afin de renforcer la solidité de la couverture il est important de comprendre les nuances régionales afin de concevoir des polices d’assurance décennale qui prennent en compte les défis de chaque localité.
 
L'anticipation des exigences spécifiques dans le domaine de l'assurance décennale nécessite une approche rigoureuse et personnalisée, visant à assurer une protection optimale pour les professionnels de la construction.

 

 2). Les éléments indispensables pour souscrire à une assurance décennale 

Il existe une première condition préalable incontournable pour adhérer à une assurance décennale notamment la fourniture de documents légaux validant dans un premier temps l’existence de la société. Les assureurs exigent systématiquement une copie de l'un des documents suivants, il est donc recommandé de les anticiper et de les obtenir dès maintenant. Les choix à votre disposition comprennent :
 
-       Un Extrait de l'INSEE : Ce document est adapté aux entrepreneurs individuels, EIRLs, personnes physiques et micro-entreprises. L’obtention de ce document peut se faire en ligne ou en contactant le greffe du tribunal de commerce affilié à votre activité.
 
-       Extrait A1 ou extrait d’immatriculation du Répertoire des Négoces : Ce document est nécessaire pour tous les commerçants. Il est facilement accessible sur le site de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI).
 
-       Avis de position au répertoire SIRET ou compte-rendu de situation INSEE : Obligatoire pour toutes les sociétés et disponible en ligne ou par voie postale auprès de l'INSEE.
 
En ce qui concerne la seconde partie des éléments nécessaires est en lien avec votre expérience professionnelle. Deux cas de figure s’offrent à vous en fonction de votre ancienneté dans le secteur :
 
Dans le cas où votre société n'a jamais été assurée, vous devrez justifier de votre expérience dans les diverses spécialités, en ayant au minimum 2 années pour le second œuvre ou un diplôme, et 3 années pour le gros œuvre. Cette expérience doit être étayée par des relevés de salaire, des certificats de travail ou une attestation de travail approuvée par l'employeur.
 
Si votre société a déjà été assurée avec une garantie décennale, vous pouvez fournir l'ancienne attestation d'assurance décennale accompagnée de votre relevé de sinistralité datant de moins de 3 mois. Les compagnies d'assurance peuvent également demander une copie de la lettre de résiliation de votre précédent assureur.
 
Afin de finaliser le dossier les souscripteurs optent souvent pour un prélèvement mensuel, nécessitant un RIB d'entreprise

Bon à savoir

Certaines activités peuvent attirer une attention particulière des compagnies d'assurance, elles peuvent exiger un CV du dirigeant de l'entreprise en complément ou une certification AFNOR, notamment pour les activités liées au traitement de l'amiante, par exemple.

Simuler gratuitement un devis*

 
 

3). Négociation des termes du contrat 

Que vous soyez une nouvelle entreprise en quête du contrat optimal ou une entreprise chevronnée cherchant à optimiser ses coûts existants, pour obtenir un contrat d'assurance décennale à un tarif attractif, il est fortement recommandé d'explorer toutes les astuces et conseils efficaces.
 
Si vous débutez dans le secteur de la construction ou si vous avez des incertitudes sur l'ampleur de vos futurs chantiers, évitez de surestimer vos estimations. L'une des stratégies clés consiste à préciser un chiffre d'affaires prévisionnel réaliste. Soumettez à l'assurance la fourchette basse de vos prévisions, puis ajustez cette information au fil de l'année en fonction de vos résultats réels pour garantir une tarification plus précise.
 
En tant que professionnel, vous êtes le mieux placé pour connaître les besoins spécifiques de votre activité. Évitez de souscrire à des garanties superflues proposées par l'assureur, telles que des services d'assistance, des cagnottes en cas de sinistre ou des prestations juridiques. Optez pour des garanties strictement nécessaires.. Ajoutez des garanties au besoin au cours du contrat.
 
Vous pouvez communiquez vos compétences, distinctions, prix remportés, ou toutes expériences significatives sans incidents notables, le tout mettant en avant votre expertise auprès des assureurs en communiquant.

Votre réputation positive peut jouer en votre faveur, contribuant ainsi à réduire le coût de l'assurance décennale.
 
Vous pouvez ajuster le montant des franchises pour influencer directement le coût de l'assurance décennale. Plus votre franchise sera élevée plus vos cotisations seront basses. Augmentez raisonnablement le montant de la franchise, en gardant à l'esprit que cette somme n'est due qu'en cas de sinistre.
 
Comparez les devis et exploitez la concurrence. Avec la diversité des offres d'assurance et l'émergence des outils de comparaison en ligne, vous disposez d'une stratégie puissante pour négocier des tarifs compétitifs.

En comparant en ligne des offres de responsabilité décennale équivalentes, vous obtenez un levier pour négocier avec votre assureur actuel. Partagez de manière transparente les devis concurrents pour encourager des ajustements tarifaires en votre faveur. Sur Green Opinion, il est possible de consulter des avis sur l'assurance décennale de différents assureurs :  MAAF, Abeille assurances.


Je compare les différentes offres d’assurance décennale*
 

 

4). Revue régulière de la couverture 

 

La réévaluation de votre couverture d’assurance assure une protection adaptée tout en tenant compte des évolutions de l'entreprise, des fluctuations du marché et des changements législatifs. Réévaluer de manière régulière la couverture d'assurance décennale représente une démarche indispensable pour les experts du domaine de la construction et du bâtiment. Voici quelques raisons fondamentales pour lesquelles cette révision périodique est préconisée.
 
Les besoins de l'entreprise connaissent des évolutions au fil du temps. En fonction de la croissance de l'activité, de l'élargissement géographique, ou de l'intégration de nouvelles compétences, les risques auxquels une entreprise est exposée peuvent se transformer. Par conséquent, ajuster la couverture d'assurance décennale permet de garantir que l'entreprise est correctement protégée contre les risques spécifiques qui peuvent survenir.
 
Les modifications législatives et réglementaires peuvent influencer les exigences en matière d'assurance décennale. Une actualisation régulière de la couverture d'assurance assure la conformité aux nouvelles lois et régulations. Les professionnels doivent être informés des évolutions juridiques susceptibles d'impacter leur responsabilité et leurs engagements envers leurs clients. Une actualisation régulière de la couverture d'assurance assure la conformité aux nouvelles lois et régulations.
 
Le panorama de l'assurance peut évoluer au fil du temps, impactant les conditions de couverture et les tarifs. Une révision périodique permet aux professionnels de comparer les propositions disponibles sur le marché et d'optimiser leur protection tout en maîtrisant les coûts.
 
Réévaluer de manière régulière sa couverture d'assurance décennale est une pratique judicieuse qui permet aux spécialistes du bâtiment de s'ajuster aux changements dans leur entreprise, dans la législation et sur le marché de l'assurance. Cela assure une protection adaptée contre les risques spécifiques tout en garantissant la conformité aux normes en vigueur.

Cliquez ici pour obtenir des informations sur l'assurance décennale*

 

5). Cas pratique et exemple 

 

Il est important de se baser sur des cas concrets et des exemples pratiques afin d’offrir des perspectives cruciales pour les acteurs du bâtiment.
 
À titre d’exemple considérons le cas d’un entrepreneur qui une fois la réception des travaux effectués remarque des défauts structurels dans une construction. C’est à ce moment-là que l’assurance décennale entre en jeu, couvrant les dommages compromettant la solidité de l'ouvrage. Cette situation typique souligne l'importance d'une souscription adéquate et d'une anticipation des risques dès la phase contractuelle.
 
Les professionnels peuvent recourir à des pratiques préventives afin de minimiser ces risques, comme la réalisation de contrôles qualité réguliers et l'utilisation de matériaux conformes aux normes. L'intégration de clauses spécifiques dans les contrats peut clarifier les responsabilités en cas de litige, favorisant ainsi une meilleure compréhension entre les parties.
 
Afin d’apporter des enseignements précieux les témoignages d’experts ayant été confrontés à des incidents couverts par l’assurance décennale sont bon à lire !  Par exemple, un entrepreneur ayant vécu un sinistre peut partager son expérience, mettant en avant les actions efficaces entreprises pour résoudre la situation.

Ces retours d'expérience enrichissent la compréhension des praticiens et renforcent les bonnes pratiques.
 
Explorons un litige où les parties impliquées ne parviennent pas à un accord sur la responsabilité des dommages. Une analyse approfondie de ce contentieux permettra de comprendre comment les assureurs interviennent pour résoudre les litiges, soulignant les étapes clés du règlement. Cette approche offre une vision détaillée des mécanismes juridiques sous-jacents et éclaire sur la façon dont ces situations sont traitées.

 
Trouver l’assurance qui me convient*

 
 
 

6) Evolution législative et réglementaire 

La loi Spinetta au fil des années ne cesse d’évoluer, depuis sa mise en place en 1978, cette loi a subi plusieurs ajustements pour se conformer aux évolutions constantes du domaine de la construction. Elle a surveillé de près les changements technologiques, réglementaires et sociaux afin de maintenir une protection optimale autant pour les propriétaires que pour les constructeurs.
 
Il y a de nombreuse modification de la loi spinetta, on met particulièrement en avant l'élargissement de la garantie décennale à certains éléments d'équipement en 2005. Au début seul les problèmes affectant la structure même du bâtiment étaient pris en compte. Aujourd’hui, des équipements tels que les installations de chauffage bénéficient également de cette protection.
 
Un autre changement significatif réside dans le durcissement des sanctions en cas de non-souscription d'une assurance. Depuis 2014, ne pas adhérer à une assurance dommages-ouvrage expose à des amendes pouvant atteindre 75 000 euros.
 
Malgré sa présence de plus de 40 ans, la loi Spinetta reste une référence incontournable en matière d'assurance construction. Sa robustesse réside dans sa capacité à s'ajuster aux nouvelles réalités du secteur de la construction, assurant ainsi son rôle de protectrice en garantissant la tranquillité d'esprit des propriétaires tout en préservant la responsabilité des constructeurs.

 
 
 
 
Assureur Tarif Avis des assurés
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
à partir de
60€/mois(1)
Logo AXA à partir de
50€/mois(1)

 
Coche verte
N/C
 
 
 

7). Ce que couvre l’assurance décennale 

 

La stabilité de la structure de la maison et son adéquation à l'usage sont protégées par la garantie décennale, qui couvre les défauts et erreurs d'importance notable.
 
Elle englobe également les préjudices qui altèrent la solidité des composants d'équipement étroitement associés à la structure, à savoir ceux dont l'enlèvement, le démontage ou le remplacement occasionnerait des dégâts à une partie de l'ouvrage.
 
La portée de la garantie décennale peut s'étendre aux éléments d'équipement amovibles en cas de dysfonctionnement compromettant l'aptitude de l'ouvrage à remplir sa fonction (par exemple, une pompe à chaleur défectueuse).
 
 Les préjudices peuvent également résulter d'une non-conformité aux normes ou d'un défaut inhérent au sol.
 
Quelques exemples de problèmes pris en charge par la garantie décennale comprennent l'effondrement de la toiture, des fissures significatives dans les murs, un affaissement du plancher, des infiltrations d'eau à l'intérieur du logement, le soulèvement de carrelage, la rupture de canalisations encastrées, des lacunes dans l'isolation thermique des murs et des problèmes d'étanchéité. 

Bon à savoir

Les défauts visibles lors de la réception des travaux et ceux faisant l'objet de réserves lors de la réception du chantier ne sont pas pris en charge par la garantie décennale.

 

8). Gestion des sinistres:  sous quelles conditions engager la responsabilité décennale 

La présomption automatique de responsabilité décennale peut être invoquée dès qu'un dommage conforme aux critères légaux est constaté, engageant ainsi la responsabilité du constructeur sans que le bénéficiaire de la garantie ait à prouver le litige avec le professionnel.
 
À la différence du principe général des procédures civiles, où la charge de la preuve est facultative, la responsabilité décennale est présupposée en vertu de cette disposition législative, éliminant ainsi l'obligation de démontrer la responsabilité du constructeur.
 
Les constructeurs ne peuvent se dégager de leur responsabilité décennale que s'ils parviennent à démontrer que le dommage résulte soit d'un cas de force majeure, impliquant des critères stricts d'imprévisibilité, d'irrésistibilité et d'extériorité, soit du fait d'un tiers. Dans ce dernier cas, la Cour de cassation examine minutieusement la corrélation entre l'action du tiers et les mesures prises par le professionnel pour assurer la sûreté de la construction.
 Une autre alternative pour le constructeur consiste à invoquer l'immixtion ou la faute du maître d'ouvrage.

Cependant, prouver cette faute et la rendre opposable n'est pas une tâche aisée, car la présomption stipule généralement que le particulier n'a pas connaissance des risques de sa faute, mettant en avant la prévoyance du professionnel.
 
 En cas de sous-traitance, seule l'entreprise principale est obligée de souscrire une assurance responsabilité civile décennale, le sous-traitant n'étant pas en contact direct avec le maître d'ouvrage. Néanmoins, la responsabilité civile du sous-traitant peut être engagée en cas de dommage, car il est lié par une obligation de résultat envers l'entreprise principale. Comme toutes les entreprises du secteur de la construction, le sous-traitant doit maintenir une assurance régulière.

 
 
 
Assureurs Tarifs Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
Logo maaf à partir de
60€/mois(1)
Coche verte
à partir de
70€/mois(1)
N/C
 
 
 
 
 

9). Technologies innovantes dans l'assurance décennale

Au sein d'un environnement en constante évolution propre à l'assurance décennale, l'essor des technologies numériques émerge comme une révolution majeure, redéfinissant la façon dont assureurs et assurés abordent la gestion des risques dans le domaine de la construction. Cette transition marque un déplacement significatif d'une approche conventionnelle vers une ère numérique, où l'efficacité opérationnelle et l'expérience utilisateur deviennent les fondements de l'innovation.
 
L'intégration des technologies numériques dans le domaine de l'assurance décennale opère une transformation radicale des paradigmes établis. Du recours à des procédures manuelles à l'adoption de solutions automatisées, de la soumission de déclarations de sinistres sur papier à l'utilisation de plateformes en ligne, cette transition redéfinit la manière dont fonctionne l'industrie de l'assurance décennale.
 
La nécessité impérieuse de la transformation numérique se manifeste, offrant non seulement une optimisation des processus internes pour les assureurs, mais également une amélioration substantielle de l'expérience utilisateur. Parmi les avantages figurent une gestion plus rapide et précise des sinistres, une personnalisation accrue des polices grâce aux données numériques, ainsi qu'une accessibilité renforcée via des plateformes en ligne. Ces éléments constituent le socle d'une assurance décennale plus agile, efficiente et en phase avec les besoins du 21e siècle.
 
 Dans le secteur de la construction, la garantie décennale reste une assurance indispensable pour les entreprises. Les maîtres d'ouvrage, en tant que clients des entreprises, doivent donc contracter une garantie décennale pour se protéger contre d'éventuels problèmes futurs liés à l'ouvrage réalisé. Les assureurs proposent des contrats spécifiques aux entreprises du BTP pour les aider dans la gestion des risques et de leur responsabilité civile. À noter que la garantie décennale diffère de l'assurance responsabilité civile.

FAQ

 

 Pourquoi est-il essentiel de souscrire une assurance décennale en construction ?

L'assurance décennale est cruciale pour les professionnels de la construction car elle les protège contre les dommages importants qui pourraient survenir dans les dix ans suivant la réception des travaux. Cela inclut les défauts de construction affectant la solidité de l'ouvrage.

 Comment anticiper les besoins spécifiques lors de la souscription d'une assurance décennale ?

Avant de souscrire, évaluez soigneusement les spécificités de votre activité. Anticipez les risques potentiels liés à vos projets, et choisissez des garanties adaptées à votre domaine d'activité, que ce soit dans le gros œuvre, le second œuvre ou d'autres spécialités.

Quels conseils pour négocier les termes du contrat d'assurance décennale ?

Comparez les offres de différentes compagnies, n'hésitez pas à négocier les termes du contrat. Assurez-vous de comprendre les exclusions de la police et demandez des ajustements en fonction de vos besoins spécifiques. Une approche proactive peut souvent conduire à des termes plus avantageux.

Pourquoi est-il important de revoir régulièrement sa couverture d'assurance décennale ?

L'évolution de votre activité, des normes législatives et du marché peut nécessiter des ajustements. La revue régulière de votre couverture garantit que votre assurance reste adaptée aux risques actuels, offrant ainsi une protection adéquate.

Quelles sont les conséquences de ne pas souscrire à une assurance décennale ?

Ne pas souscrire expose les professionnels du bâtiment à des risques financiers importants. En cas de dommages, ils pourraient être tenus responsables des coûts de réparation, ce qui pourrait mettre en péril leur entreprise.

Comment gérer les besoins spécifiques liés à des projets particuliers, tels que ceux impliquant des matériaux spécifiques ou des conditions environnementales particulières ?

Pour des projets spécifiques, assurez-vous que votre police d'assurance couvre les matériaux et les conditions spécifiques. N'hésitez pas à discuter avec votre assureur pour personnaliser votre couverture en fonction des exigences uniques de chaque projet.

 
 
 

Vous avez une autre question ? Un expert vous répond gratuitement

* Les tarifications générées par les formulaires sont gérées par nos partenaires (page 9).