Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
Logo AXA N/C
N/C
N/C
 
 
 

1). Définition de l’assurance décennale

L'assurance décennale, également connue sous le nom de garantie décennale, est une forme d'assurance obligatoire dans certains pays, notamment en France, sous le régime de la loi Spinetta de 1978.

Elle a pour objectif de protéger le maître d'ouvrage (le client, généralement le propriétaire de l'immeuble) contre les dommages qui pourraient affecter la solidité de l'ouvrage ou le rendre impropre à sa destination, et ce, pour une durée de dix ans à compter de la réception des travaux.

L’assurance décennale couvre les dommages qui apparaissent après la réception des travaux et durant les dix années suivantes. Ces dommages doivent être suffisamment graves pour affecter la solidité de l'ouvrage ou le rendre inapproprié à l'usage auquel il est destiné. Sont concernés tous les professionnels du bâtiment impliqués dans la construction : entrepreneurs, artisans, architectes, bureaux d'études, etc.

Bon à savoir

Elle est souvent complémentaire à l'assurance dommages-ouvrage, souscrite par le maître d'ouvrage, qui permet une réparation rapide des dommages sans attendre une décision de justice sur les responsabilités.

 

2). Cadre légal de l’assurance décennale

La Loi Spinetta datant du 4 Janvier 1978 a instauré un système d'assurance construction obligatoire en France. Elle vise à protéger les maîtres d'ouvrage et les acquéreurs de biens immobiliers : « L’assurance décennale ».
Cette loi a pour but d’assurer une meilleure protection des propriétaires contre les vices et malfaçons affectant la solidité de l'ouvrage ou rendant le bien impropre à sa destination.
 
Elle est obligatoire pour tout constructeur de bâtiment (entrepreneur, promoteur, architecte, artisan, ingénieur, etc.) doit souscrire une assurance décennale avant le début des travaux.
Le non-respect de cette obligation est passible de sanctions pénales, incluant des amendes et dans certains cas, une peine d'emprisonnement.
 
Portée de l'Assurance

  • La garantie couvre les dommages survenus dans les dix ans suivant la réception des travaux.
  • Elle s'applique à la majorité des travaux de construction, y compris les travaux de rénovation importants.

 
Comparer les offres d'assurance décennale*
 
 

 

3). Les risques couverts par l’assurance décennale

Dommages affectant la solidité de l'ouvrage

  • Structures porteuses : Couverture des dommages qui menacent l'intégrité structurelle du bâtiment, comme les problèmes affectant les fondations, les murs porteurs, la charpente, et les éléments assurant la solidité de l'ouvrage.

 Dommages rendant l'ouvrage impropres à sa destination

  • Inhabitabilité ou non-conformité à l'usage prévu: Inclut les défauts qui rendent le bâtiment inutilisable ou inadapté à l'usage pour lequel il a été conçu, comme des problèmes d'isolation, d'étanchéité, ou d'installation électrique.

Dommages liés aux équipements indissociables

  • Équipements fixes: Les dommages aux équipements qui sont indissociables de l'ouvrage, c'est-à-dire ceux qui ne peuvent être enlevés, remplacés ou modifiés sans détériorer l'ouvrage lui-même.

Effondrement résultant de vices de construction

  • Risques d'effondrement: l’assurance couvre les risques d'effondrement partiel ou total résultant de vices de construction ou de défauts de matériaux.

Attention

Il est important de noter que l'assurance décennale ne couvre pas les dommages esthétiques (comme des fissures superficielles), les dommages causés par l'usure normale ou ceux résultant d'un mauvais entretien.

Exemple

Deux ans après la construction d'un immeuble résidentiel, d'importantes fissures apparaissent sur les murs porteurs, menaçant la stabilité du bâtiment. Les résidents signalent également des problèmes d'étanchéité, entraînant des infiltrations d'eau.

Ces défauts rendent l'immeuble partiellement inhabitable. Le syndicat des copropriétaires contacte l'entreprise de construction et leur assureur décennal. Après expertise, il est confirmé que les fissures et les problèmes d'étanchéité sont dus à des défauts de construction et des matériaux de qualité inférieure utilisés pour les fondations et les murs extérieurs. Grâce à l'assurance décennale souscrite par le constructeur, les réparations nécessaires sont prises en charge, garantissant ainsi la remise en état du bâtiment sans coûts supplémentaires pour les propriétaires.

Ce cas illustre l'importance de l'assurance décennale pour protéger les propriétaires contre des vices de construction majeurs.

 
 

4). Les conséquences d’un défaut d’assurance décennale

Pour les professionnels du bâtiment

  • Responsabilité financière: En l'absence d'assurance, le constructeur est personnellement responsable des frais de réparation des dommages pendant les 10 ans suivant la livraison de l'ouvrage.
  • Sanctions pénales: Le défaut d'assurance décennale est passible de sanctions pénales, notamment des amendes et, dans certains cas, une peine d'emprisonnement.
  • Réputation professionnelle: Ne pas souscrire à cette assurance peut nuire à la réputation du professionnel et impacter négativement sa crédibilité et sa fiabilité aux yeux des clients et partenaires.
  • Difficultés financières: Les coûts résultant de la réparation des dommages peuvent être considérables, menant à des difficultés financières, voire à la faillite pour certains professionnels.

 
Pour les maîtres d'ouvrage

  • Risques financiers: En cas de défaut de l'entreprise, le maître d'ouvrage pourrait se retrouver à devoir financer les réparations des vices ou malfaçons.
  • Complexité des recours: Sans assurance décennale, le processus de recours pour obtenir réparation peut être long et complexe, impliquant des procédures judiciaires coûteuses et incertaines.
  • Difficultés à la revente: La revente d'un bien peut être compliquée si l'acheteur potentiel découvre que les travaux réalisés ne sont pas couverts par une assurance décennale.
  • Impact sur le financement: Les banques et institutions financières peuvent hésiter à octroyer des prêts pour des projets de construction ou des acquisitions immobilières sans garantie décennale.

 
Impact sur le secteur de la construction

  • Perte de confiance: Le défaut d'assurance parmi les professionnels peut entraîner une perte de confiance générale dans le secteur de la construction.
  • Impact sur les normes de qualité: L'assurance décennale joue un rôle dans le maintien des normes de qualité dans la construction. Son absence peut mener à une baisse de ces normes. 

En savoir plus sur les sanctions en cas de défaut d'assurance décennale.

 
 
 
 
 
Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C
 
 
 
 

5). Sanctions en cas de non-souscription à une Assurance décennale

 

Les sanctions pénales

  • Amendes: En cas de non-souscription, les professionnels s'exposent à des amendes significatives. Ces amendes peuvent être très lourdes, reflétant la gravité de l'infraction.
  • Peines d'emprisonnement: Dans certains cas, la non-souscription peut entraîner des peines d'emprisonnement, surtout si le défaut d'assurance est associé à d'autres infractions ou négligences graves.

Les sanctions civiles

  • Responsabilité financière: En l'absence d'assurance décennale, le professionnel est pleinement responsable des coûts de réparation des dommages qui surviennent pendant les 10 ans suivant la livraison de l'ouvrage.
  • Les actions en justice: Les maîtres d'ouvrage peuvent intenter des actions en justice contre les professionnels pour obtenir réparation. Ces procédures peuvent être longues et coûteuses.

Répercussions professionnelles et commerciales

  • Perte de crédibilité: La non-souscription peut nuire à la réputation du professionnel dans l'industrie, affectant sa capacité à obtenir de nouveaux contrats.
  • Difficultés à obtenir des marchés publics : De nombreux donneurs d'ordre, notamment dans le secteur public, exigent une preuve d'assurance décennale pour attribuer des marchés.

Exemple

Un entrepreneur en bâtiment, après avoir achevé la construction d'un ensemble résidentiel, omet de souscrire à une assurance décennale. Trois ans plus tard, des défauts majeurs de construction apparaissent : des fissures profondes dans les fondations et des problèmes d'étanchéité compromettant la sécurité et l'habitabilité des bâtiments. Les propriétaires, confrontés à ces graves malfaçons, se retournent contre l'entrepreneur pour réparation.

Cependant, en l'absence d'assurance décennale, l'entrepreneur doit assumer personnellement les coûts de réparation, qui s'élèvent à plusieurs centaines de milliers d'euros. En plus de cette charge financière écrasante, il fait face à des poursuites judiciaires et à des sanctions pénales, incluant une amende importante pour non-respect de la législation sur l'assurance décennale. Sa réputation est gravement entachée, entraînant une perte de confiance des clients et une difficulté à obtenir de nouveaux contrats.

Ce cas souligne les risques et les conséquences désastreuses d'une non-souscription à une assurance décennale.

 
 

6). Jurisprudence et exemples de cas


Application stricte de la Loi

  • Les tribunaux tendent à appliquer strictement les dispositions légales concernant l'assurance décennale. En cas de litige, l'accent est mis sur la preuve de la souscription à l'assurance et la couverture des dommages en question.
  • Cas de dommages structurels : Les jugements dans les cas de dommages structurels graves se concentrent sur l'évaluation de la gravité des dommages et leur impact sur la solidité de l'ouvrage ou son adéquation à l'usage prévu.
  • Délais de prescription : La jurisprudence examine souvent la question des délais, notamment la date de début du délai de dix ans de la garantie décennale, généralement fixée à la date de réception des travaux.

Exemple

Cas Hypothétique : Problème de Fondation dans un Bâtiment Résidentiel
Entreprise de Construction : ABC Constructions, ayant achevé un projet résidentiel en 2015.
Problème : En 2018, des fissures profondes apparaissent dans les fondations de l'immeuble, causant des dégâts significatifs à la structure.
Action : Les propriétaires portent l'affaire en justice, réclamant une réparation des dommages sous la garantie décennale.
 
Déroulement Juridique
Arguments des propriétaires : Ils soutiennent que les dommages compromettent la solidité du bâtiment et relèvent donc de l'assurance décennale.
Défense d'ABC Constructions : L'entreprise prétend que les dommages sont dus à un mauvais entretien du bâtiment par les propriétaires.
 
Décision du tribunal
Enquête technique : Une expertise judiciaire est ordonnée, révélant que les dommages étaient effectivement dus à des défauts de construction, notamment à l'utilisation de matériaux inappropriés pour les fondations.
Jugement : Le tribunal statue en faveur des propriétaires, déterminant que les dommages sont couverts par la garantie décennale.
Conséquence pour ABC Constructions : L'entreprise est tenue de prendre en charge les réparations. De plus, elle fait face à des pénalités pour ne pas avoir souscrit à une assurance décennale adéquate au moment de la construction.
 
Implications
Pour ABC Constructions : Cela implique une perte financière significative et une atteinte à sa réputation.
Pour l'Industrie de la Construction : Ce cas souligne l'importance de respecter les normes de qualité dans la construction et de souscrire à une assurance décennale adéquate.
 
Ce cas fictif illustre comment la jurisprudence peut traiter les problèmes liés à l'assurance décennale, mettant en évidence la responsabilité des constructeurs et l'importance de la conformité aux normes légales et techniques.

 
Responsabilité des divers acteurs

  • Les décisions de justice peuvent impliquer différents acteurs du secteur de la construction (constructeurs, architectes, ingénieurs, etc.), en déterminant leur niveau de responsabilité dans les défauts de construction.

Impact des normes techniques et de la réglementation

  • Les décisions judiciaires tiennent compte des normes techniques et de la réglementation en vigueur au moment de la construction pour évaluer la conformité des travaux.

Interprétation de la notion de dommage

  • Les tribunaux examinent attentivement la nature des dommages pour déterminer s'ils relèvent de la garantie décennale, en distinguant par exemple les dommages esthétiques des dommages structurels.

Trouver son assurance au meilleur prix*

 
 
 
 

7). Mesures préventives et bonnes pratiques

Souscription à une Assurance Décennale adéquate

  • Choix de l'Assureur : Sélectionner un assureur fiable avec une bonne couverture et une compréhension claire des termes du contrat.
  • Anticipation : Souscrire à l'assurance avant le début des travaux pour garantir une couverture complète.

Respect des normes de construction et réglementations

  • Conformité : Suivre scrupuleusement les normes de construction en vigueur et les réglementations locales.
  • Mise à jour :  Se tenir informé des évolutions des normes et des lois pour assurer une conformité continue. 

Gestion de la qualité dans la construction

  • Contrôles réguliers : Effectuer des contrôles de qualité réguliers à toutes les étapes du projet de construction.
  • Documentation : Tenir une documentation détaillée de tous les aspects du projet, y compris les matériaux utilisés et les techniques de construction.

Formation et sensibilisation des équipes

  • Formation continue : S'assurer que tous les employés et sous-traitants sont bien formés et conscients des normes de qualité et de sécurité.
  • Sensibilisation : Promouvoir une culture de la qualité et de la responsabilité au sein de l'entreprise.

 
Collaboration et communication efficace

  • Coordination avec les partenaires : Travailler en étroite collaboration avec les architectes, ingénieurs, sous-traitants et autres parties prenantes.
  • Communication claire : Assurer une communication transparente et régulière avec le maître d'ouvrage et les autres intervenants.

 
Utilisation de matériaux et techniques appropriés

  • Sélection des matériaux : Choisir des matériaux de qualité, conformes aux spécifications du projet.
  • Techniques modernes : Utiliser des techniques de construction modernes et éprouvées pour réduire les risques de défauts.

Planification et suivi rigoureux

  • Planification Détaillée : Élaborer un plan de projet réaliste et détaillé, en tenant compte de tous les facteurs de risque potentiels.
  • Suivi : Surveiller régulièrement l'avancement des travaux et effectuer des ajustements si nécessaire.

Gestion des risques et réponses aux incidents

  • Évaluation des risques : Effectuer des évaluations de risque régulières pour identifier et atténuer les problèmes potentiels.
  • Préparation aux incidents : Mettre en place des procédures pour une réponse rapide et efficace en cas de détection de défauts.
 
 
 
 
 
Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C
 
 
 

8). Rôle des acteurs clés

 

Constructeurs et entrepreneurs

  • Responsabilité principale : Ils sont responsables de la qualité des travaux et doivent souscrire à une assurance décennale pour couvrir tout dommage structurel survenant dans les 10 ans suivant l'achèvement des travaux.
  • Conformité aux normes : Ils doivent veiller à respecter les normes de construction et utiliser des matériaux et des techniques appropriés.

Architectes et ingénieurs

  • Conception et supervision : Ils jouent un rôle dans la conception des projets et dans la supervision des travaux pour s'assurer qu'ils répondent aux exigences techniques et réglementaires.
  • Conseils techniques : Ils fournissent une expertise technique pour minimiser les risques de défauts de construction.

Maîtres d'ouvrage

  • Souscription à l'assurance dommages-ouvrage : Ils doivent souscrire à cette assurance complémentaire qui permet une indemnisation rapide avant toute recherche de responsabilité.
  • Suivi et réception des travaux : Ils sont responsables de la réception des travaux et doivent signaler tout défaut apparent.

 Assureurs

  • Évaluation des risques et tarification : Les assureurs évaluent les risques liés à chaque projet pour déterminer les primes d'assurance.
  • Gestion des sinistres : Ils gèrent les réclamations et coordonnent les réparations en cas de dommage relevant de la garantie décennale.

Autorités de régulation

  • Cadre réglementaire : Elles établissent et mettent à jour les réglementations concernant l'assurance décennale.
  • Contrôle et sanctions : Elles veillent au respect des obligations d'assurance et peuvent imposer des sanctions en cas de non-conformité.

 Experts en bâtiment et experts judiciaires

  • Évaluation des dommages : Ils interviennent pour évaluer l'ampleur des dommages et déterminer les causes.
  • Rôle en cas de litige : Leur expertise est souvent sollicitée dans le cadre de litiges pour établir les responsabilités.

 Organisations professionnelles et syndicats

  • Information et formation : Ils informent leurs membres sur les obligations légales et les bonnes pratiques en matière de construction.
  • Défense des Intérêts : Ils représentent les intérêts de leurs membres dans les discussions avec les pouvoirs publics et autres parties prenantes.

 
Comparer les offres*
 

 
 
 

FAQ

Que se passe-t-il en cas de non-souscription à l'assurance décennale ?

Les professionnels risquent des sanctions pénales (amendes, voire emprisonnement) et civiles (responsabilité personnelle pour les coûts de réparation). Ils s'exposent également à des difficultés professionnelles et financières.

Comment fonctionne la réclamation sous l'assurance décennale ?

En cas de dommage, le maître d'ouvrage doit notifier le constructeur et son assureur. Une expertise est généralement réalisée pour évaluer les dommages et déterminer les responsabilités avant que l'assureur n'indemnise les réparations.

L'assurance décennale est-elle la même dans tous les pays ?

Non, bien que des concepts similaires existent dans plusieurs pays, les détails spécifiques de l'assurance décennale, tels que les obligations, la portée de la couverture et les procédures, peuvent varier en fonction de la législation locale de chaque pays.

 
 

Vous avez une autre question ? Un expert vous répond gratuitement

* Les tarifications générées par les formulaires sont gérées par nos partenaires (page 9).