Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C slug incorrect
N/C
N/C

Pour obtenir les meilleurs tarifs, cliquez-ici*

1). Le profil malussé

À la recherche d'une assurance auto après résiliation en raison d'un profil malussé, mais vous ne comprenez pas vraiment ce que cela implique ? Nous sommes là pour vous éclairer à ce sujet.

Dans le domaine de l'assurance automobile, il existe ce que l'on appelle le coefficient bonus-malus, également connu sous le nom de coefficient de réduction majoration. Chaque conducteur se voit attribuer ce coefficient lorsqu’il souscrit à une assurance, permettant aux compagnies d'évaluer la qualité des profils. Il est important de noter que si vous avez désigné un conducteur secondaire dans votre contrat d'assurance auto, ce conducteur sera impacté tant par le bonus que par le malus du conducteur principal s’il a un accident.

Le calcul du bonus-malus s'effectue généralement sur une échelle de 1 (neutre) à 0,5 (excellent). Chaque année sans accident réduit le coefficient de 0,05. Ainsi, un conducteur sans sinistre pendant 13 années consécutives peut bénéficier du bonus 50, un avantage très souvent récompensé par les assureurs.

En revanche, à chaque accident responsable il y a une majoration du coefficient. Une responsabilité totale vous vaut un malus de 25%, tandis qu'une responsabilité

partielle entraîne une majoration de 12,5%. Si votre coefficient dépasse 1, vous êtes considéré comme un profil malussé.

Le coefficient bonus-malus joue un rôle déterminant dans la tarification de votre prime d'assurance auto. L'objectif étant de prendre en compte le risque que vous représentez en fonction de votre comportement au volant.

Le calcul du bonus-malus auto tient compte de vos antécédents de conduite sur les 13 dernières années et de votre sinistralité au cours de la dernière année. En d'autres termes, votre prime d'assurance automobile évolue chaque année en fonction du nombre d'accidents responsables déclarés au cours des 12 mois précédant de 2 mois l'échéance annuelle de votre contrat.

Alors, trois scénarios sont envisageables : l'absence de sinistre vous accorde un bonus entraînant une réduction de 5% de votre cotisation annuelle ; un ou plusieurs accidents responsables entraînent l'application d'un malus avec une hausse de 25% par sinistre ; un ou plusieurs accidents partiellement responsables entraînent une majoration de 12,5% de votre prime.

Le bonus-malus s'applique à la prime de référence fixée à la signature du contrat, où le coefficient est de 1. Au bout de 13 années sans sinistre responsable, le bonus maximum de 0,50 est donc atteint, ce qui vous vaut une réduction de 50% de votre prime d'assurance auto.

Pour éviter les malus, adoptez une conduite vigilante, favorisez les accords amiables en cas d'accident mineur et prenez en charge les réparations mineures, comme les rayures, pour prévenir les impacts sur votre coefficient.

Bon à savoir

Après deux ans sans incident à votre charge, votre malus est révoqué, ramenant votre coefficient automatiquement à 1. Par la suite, chaque année sans sinistre vous octroie une hausse de bonus de 5% (0,05).

2). Souscrire une assurance auto quand on est conducteur malussé ou résilié

Souscrire une assurance auto en tant que conducteur malussé ou résilié présente son lot de défis, mais demeure une obligation légale depuis 1958, cette loi impose à tout propriétaire de véhicule motorisé d'avoir une assurance responsabilité civile, même en cas de résiliation pour un malus important.

Face à ce constat, certaines compagnies d'assurance se spécialisent dans la couverture des conducteurs malussés, leur offrant une protection complète.

Il est certain que souscrire une assurance auto avec un malus présente des difficultés. Au-delà de l'augmentation de la prime, cela envoie un signal négatif aux assureurs. Pourtant, renoncer à trouver une assurance auto n'est pas une option viable, car la loi impose l'assurance auto à tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur. Ignorer cette obligation reviendrait à s’exposer à des sanctions sévères.

Malgré la réticence des grandes compagnies d'assurance envers les conducteurs malussés ou résiliés, de nombreux assureurs se spécialisent dans les assurances de personnes résiliées ou malussées. Bien que les primes demeurent élevées, surtout pour des malus importants, ces assureurs acceptent de nombreux dossiers pour éviter une augmentation du nombre de conducteurs non assurés.

Les assurances auto pour conducteurs malussés évaluent minutieusement le profil de chaque conducteur, ajustant les primes en fonction des risques potentiels que celui-ci représente. Chaque contrat est sur mesure, adaptant les tarifs à la situation spécifique de l'assuré.

Si vous essuyez plusieurs refus d'assurance, le recours au Bureau central de tarification (BCT) est une option. Cet organisme administratif indépendant

intervient pour garantir une couverture minimale obligatoire. En suivant la procédure légale, le BCT prend en charge le dossier pour contraindre une assurance à proposer un contrat. Ainsi, vous obtenez une responsabilité civile répondant au minimum requis pour circuler légalement. Le tarif imposé par le nouvel assureur est décidé par le BCT.

 

3). Explorer les réductions possible pour les jeunes conducteurs

 

Lorsqu'il s'agit de réduire le coût de l'assurance auto pour les jeunes conducteurs, opter pour la conduite accompagnée s'avère être une stratégie efficace. Les assureurs vont se montrer plus conciliants envers les jeunes conducteurs ayant suivi cette formation, ce qui se traduit par des surprimes réduites.

En moyenne, l'assurance automobile d'un jeune conducteur ayant suivi la conduite accompagnée est 25 à 30 % moins chère que celle de ses pairs. Aucune étude officielle n’a été établie, il existe bien un lien entre la conduite accompagnée et la réduction des risques d'accidents chez les jeunes conducteurs, au final votre assureur va considérer ces jeunes conducteurs comme plus expérimentés.

Il existe également une autre approche couramment adoptée pour réduire le coût de l'assurance auto, celle-ci consiste à se déclarer conducteur secondaire sur le véhicule familial dès l'obtention du permis. Il est clair que cette pratique entraîne des économies, cependant elle est fortement déconseillée car en cas de découverte par l’assureur de cette ruse, il pourrait faire passer le jeune conducteur en conducteur principal.

Je compare les assurances spécialisées pour les conducteurs malussés*

Le choix du véhicule est également important pour les jeunes conducteurs, considérés comme des conducteurs à risques. Il est préférable d’opter pour un véhicule de faible puissance, de préférence d'occasion, ce qui contribue à minimiser la prime d'assurance auto. Il est primordial de sélectionner la formule d'assurance appropriée en fonction du budget et de la valeur du véhicule. L'assurance au tiers, moins coûteuse, couvre uniquement les dommages causés à un tiers. En revanche, l'assurance tous risques, plus complète, est également plus coûteuse.

L’ajustement de la franchise, cette somme restant à la charge de l'assuré en cas de sinistre, peut également contribuer à réduire le coût de l'assurance auto jeune conducteur. Par exemple, pour ceux qui parcourent moins de 8000 km par an, une assurance auto au kilomètre peut être une option avantageuse, offrant des réductions significatives. Une formule d'assurance auto à la carte, telle que l'assurance "paye quand tu conduis" ou "paye comment tu conduis", propose des alternatives innovantes. Dans le cas de l'assurance au kilomètre, l'assuré paie un forfait mensuel fixe et le nombre réel de kilomètres qu’il a parcourus. Certains assureurs proposent une assurance à la journée pour les jeunes conducteurs, permettant des économies pouvant aller jusqu'à 30%, sous réserve d'une utilisation limitée du véhicule.

Enfin, la deuxième alternative est d'utiliser des boîtiers connectés pour évaluer la conduite du conducteur. Un comportement de conduite responsable peut être récompensé avec des réductions allant jusqu'à 50% sur la prime d'assurance. Il est nécessaire pour cette alternative d’adopter une conduite prudente pour tirer pleinement parti de cette option.

Il existe donc diverses stratégies pour les jeunes conducteurs afin de maîtriser les coûts de leur assurance auto, nécessitant une combinaison intelligente de choix de formation, de véhicule, et de formule d'assurance.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2019, les mesures de répression à l'encontre de la conduite sans assurance auto se sont intensifiées. Les autorités disposent d'un accès au Fichier des Véhicules Assurés (FVA), permettant de vérifier la validité de l'assurance lors de contrôles routiers. À terme, les lecteurs automatiques de plaques d'immatriculation seront capables de repérer les véhicules non assurés.

4). Ce qui impacte votre malus automobile

Il est crucial de comprendre que l'impact sur votre coefficient de bonus-malus dépend de la responsabilité engagée dans un sinistre impliquant un tiers ou venant d'une situation de force majeure, telle que les vols de voiture, actes de vandalisme, bris de glace, catastrophes naturelles, ou incendies.

En ce qui concerne les accidents survenus lorsque votre voiture était stationnée, ils ont généralement peu d'effet sur votre coefficient, à moins que le stationnement ait été dans un endroit non autorisé.

Lorsqu'il s'agit d'accidents de la route, de carambolages ou de collisions, l'impact sur votre bonus-malus dépend de votre niveau de responsabilité dans ces incidents. Il est crucial de noter que si l'un des tiers impliqués reste non identifié, vous devez déclarer le sinistre à la police ou à la gendarmerie dans les cinq jours suivant l'incident pour éviter une incidence négative sur le malus de votre assurance auto.

S’il y a des circonstances aggravantes, telles qu'un délit de fuite, l'alcool au volant, une fausse déclaration, la consommation de stupéfiants, ou la présence d'un conducteur secondaire non déclaré au volant, un malus supplémentaire peut être appliqué. Il est essentiel d'être conscient de ces facteurs et de prendre les mesures appropriées en cas d'incident.

La transparence dans la déclaration des sinistres est cruciale pour préserver votre coefficient de bonus malus. Une attention particulière doit être accordée aux situations où des tiers ne sont pas identifiés, afin d'éviter des conséquences financières et de maintenir un historique d'assurance favorable. En comprenant ça, les assurés peuvent mieux gérer les répercussions sur leur prime d'assurance auto en cas d'événements imprévus.

5). Comparaison des offres

Face à la croissance du nombre de conducteurs malussés, de plus en plus d'assureurs proposent des contrats d'assurance auto adaptés à cette catégorie. Ces offres mettent en relation des garanties de base avec des prix abordables, pouvant s’ajuster selon le profil spécifique de chaque assuré. Il est essentiel de reconnaître que tous les demandeurs d'une assurance auto malus ne présentent pas le même niveau de risque.

Pour repérer ces assureurs spécialisés, les assurés peuvent se tourner vers des comparateurs d'assurances en ligne. Ce service gratuit et rapide permet d'obtenir des devis d'assurance auto rassemblant les meilleures offres du marché pour les conducteurs malussés. En comparant les contrats, les assurés peuvent ainsi choisir la compagnie d'assurance la mieux adaptée à leurs besoins de couverture automobile.

La législation française impose à tout propriétaire de véhicule motorisé de souscrire une assurance comprenant au moins une garantie responsabilité civile (RC). Pour faciliter l'assurance de tous, l'État a mis en place un Bureau Central de Tarification (BCT) qui intervient en cas de difficulté à souscrire une assurance auto.

Pour ceux cherchant une assurance auto avec malus, le recours au BCT est possible après avoir essuyé au moins deux refus, dans un délai de 15 jours après les réponses négatives. L'organisme se charge alors d'intercéder auprès de l'assureur pour favoriser l'acceptation du profil du demandeur.

Je compare les assurances automobile*

Pour trouver la meilleure offre d'assurance auto en tant que conducteur malussé, il est recommandé d'utiliser un comparateur et de simuler plusieurs prix en ligne. Demander un devis pour chaque contrat afin d’évaluer le plus avantageux en termes de coûts et de couverture. Une fois le contrat sélectionné, une attention particulière doit être portée aux éléments suivants : les franchises, généralement plus élevées en raison du malus ; les plafonds d'indemnisation, souvent réduits les délais de carence spécifiques aux conducteurs malussés ; et les exclusions de garantie, qui tendent à être plus nombreuses pour les profils à risques.

Bon à savoir

Il est important de bien comprendre les conditions générales et spécifiques de votre contrat d'assurance automobile afin d'éviter les mauvaises surprises. Nous vous invitons à consulter notre guide à ce sujet pour plus d'informations.

6). Assurance au tiers ou tous risques

Lors du choix d'une assurance auto, optez plutôt pour une formule tiers + ou tiers étendu, et ajoutez uniquement les garanties jugées indispensables. La formule au tiers offre une couverture minimale requise, se limitant à la garantie Responsabilité Civile, mais permet des ajouts de garanties selon les besoins.

En cas d'accident avec une assurance au tiers, l'automobiliste ne recevra aucune indemnisation de son assureur. Aucune franchise n'est imposée au conducteur responsable, même si elle est prévue dans la formule, elle n'est pas applicable aux tiers.

En cas d'accident co-responsable, où les torts sont partagés entre les deux conducteurs, la franchise peut être partagée. De plus, la personne assurée au tiers peut être remboursée à hauteur de 50% du montant qu'elle aurait reçu sans responsabilité. Par exemple, pour des réparations de 100€, l'assuré au tiers recevra 50€, sa responsabilité étant jugée partielle.

L'assurance tous risques offre la couverture la plus complète, incluant notamment une garantie personnelle du conducteur et une garantie tous accidents. En cas d'accident responsable, une franchise est applicable. Par exemple, avec une franchise de 200€ et des dommages matériels de 5000€, l'assuré recevra 4800€ de son assureur.

En cas de responsabilité partagée dans un accident avec une assurance tous risques, le montant de la franchise est divisé par deux. En somme, le choix entre les différentes formules d'assurance auto dépend de vos besoins spécifiques, avec la possibilité d'ajouter des garanties à une formule de base pour une protection sur mesure.

Bon à savoir

Comme dit précédemment il est important de noter qu’une assurance au tiers à un coût moins élevé qu’une assurance tous risques ce qui permet de réduire le coût total de votre assurance malussée

 

Principaux acteurs des assurance auto pour conducteur résilié*
 

Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C
N/C
N/C
N/C

Économisez sur votre assurance auto maintenant*

7). Franchises et conditions particulières

La franchise est fixée lors de la souscription du contrat d'assurance auto. Son montant demeure le même, qu'il s'agisse d'un conducteur malussé, responsable d'un premier sinistre, ou d'un conducteur au comportement irréprochable. Il est essentiel de noter que le malus et la franchise sont deux éléments distincts et ne sont pas directement liés.

Il est important de comprendre que la franchise ne couvre qu'un pourcentage défini des frais de réparation, en fonction de votre niveau de couverture, de vos garanties et de votre responsabilité dans l'accident. Dans de nombreux contrats d'assurance auto, une franchise "absolue" est intégrée, n'offrant une indemnisation que si le montant total des réparations dépasse un seuil spécifique.

Les jeunes conducteurs peuvent se voir appliquer une franchise supplémentaire en cas de responsabilité dans un accident, et s'ils détiennent leur permis depuis moins de deux ans. Cette mesure s'explique par le manque d'expérience associé aux conducteurs novices, considérés comme présentant un risque accru par les compagnies d'assurance auto.

Le reste à charge dépend du type de franchise sélectionné. Il existe quatre modèles de franchises : la franchise absolue, la franchise relative, la franchise kilométrique et la franchise en jours. Chacun de ces modèles offre une approche différente en termes de prise en charge des frais, et le choix entre eux doit être analysé selon les besoins spécifiques de l'assuré.

8). Impact sur mon tarif automobile

 

Le coefficient bonus-malus joue un rôle crucial dans la tarification de votre prime d'assurance auto. Un coefficient inférieur à 1 indique un bon score, entraînant une baisse du tarif de la prime. En revanche, un coefficient supérieur à 1, comme 1,56, entraîne une augmentation du montant de la prime. Malgré un prix annoncé plus élevé, certains assureurs refusent d'assurer des conducteurs jugés trop à risque, rendant la recherche d'une assurance auto pour malussé plus complexe pour de nombreux profils sinistrés.

Pour obtenir le meilleur prix en tant que conducteur malussé, quelques astuces peuvent être utiles. Changer pour une petite voiture est une option car, moins coûteuse à assurer que des modèles plus puissants. Si vous conduisez peu, l'assurance au tiers peut être une alternative à explorer. Cependant, la recommandation principale est de comparer les offres du marché avec un comparateur d'assurance auto, pour trouver la meilleure couverture à un tarif avantageux.

En raison du risque associé au profil, un conducteur malussé doit payer une surprime pour bénéficier de ses garanties. Les primes d'assurance sont généralement progressives, augmentant avec un malus plus important, mais le Code des assurances établit des limites pour la surprime, plafonnée à 400% au total.

Afin de réaliser des économies, plusieurs conseils sont à considérer. Opter pour une formule tiers + ou tiers étendu au lieu d'une formule tout risque et ajouter seulement les garanties essentielles. Réduire la portée de certaines garanties, comme la garantie bris de glace limitée à un seul pare-brise. En cas d'accrochage mineur responsable, l'indemnisation personnelle plutôt que de recourir à l'assurance. En cas de sinistre sans tiers identifié, si les réparations sont mineures, les prendre en charge soi-même est une solution fortement recommandée. Enfin, comparer les devis auto du marché et négocier avec les assureurs proposant les offres les plus attractives sont des démarches pour optimiser les coûts de l'assurance auto en tant que conducteur malussé.

Bon à savoir

Les critères d'admission varient d'un assureur à l'autre. Un premier sinistre peut entraîner la résiliation chez certains, tandis que d'autres offrent une seconde chance en adoptant des politiques de souscription distinctes.

9). Amélioration du dossier de conduite

Améliorer son dossier de conduite lorsqu'on a été résilié ou qu'il présente un malus peut être un défi, mais ce n'est pas impossible. Voici quelques conseils pour améliorer son image auprès des assureurs et obtenir des conditions plus favorables.

Tout d'abord, il est essentiel de respecter les règles de conduite et d'éviter tout comportement à risque au volant. Éviter les excès de vitesse, respecter les feux de signalisation et les règles de priorité, et adopter une conduite prudente sont autant de pratiques qui contribueront à démontrer une amélioration du comportement au volant.

En cas de résiliation, il est crucial de comprendre les raisons derrière cette résiliation et de prendre des mesures correctives. Si la résiliation est due à des retards de paiement, s'assurer de régulariser la situation financière avec l'ancien assureur.

L'utilisation de dispositifs de surveillance de la conduite peut être une option intéressante. Les boîtiers connectés, par exemple, enregistrent les habitudes de conduite du conducteur. En adoptant une conduite responsable, le conducteur peut prouver sa fiabilité aux assureurs et éventuellement bénéficier de réductions de prime.

Améliorer son dossier de conduite implique également d'éviter les infractions au Code de la route. Cela inclut le paiement immédiat des amendes et la résolution rapide des litiges liés aux contraventions.

Chercher à souscrire des garanties optionnelles peut être une démarche constructive. En montrant une volonté de prendre des mesures supplémentaires pour protéger son véhicule, comme l'installation d'un système antivol, le conducteur peut démontrer une prise de conscience des enjeux de la conduite responsable.

Bien qu'il puisse prendre du temps pour reconstruire un dossier de conduite après une résiliation ou en présence d'un malus, la persévérance et l'adoption de comportements responsables sont un point positif auprès des assureurs. En démontrant une amélioration constante, les conducteurs peuvent espérer obtenir des conditions d'assurance plus favorables à l'avenir.

Bon à savoir

Enfin, être transparent sur son passé auprès des assureurs est crucial. Fournir toutes les informations nécessaires de manière honnête démontre une volonté de coopération et peut influencer positivement la perception de l'assuré.

10). La surveillance continue

La surveillance continue constitue un élément essentiel pour tout conducteur malussé cherchant à maintenir une amélioration constante de sa situation d'assurance. Après avoir obtenu une couverture en dépit d'un historique de conduite défavorable, il est impératif de rester vigilant et de respecter scrupuleusement les règles de conduite afin d'éviter de nouveaux sinistres.

Le maintien d'une conduite responsable et prudente est la clé pour éviter d'aggraver son malus et pour démontrer aux assureurs une amélioration continue du comportement au volant. Cela implique de respecter les limites de vitesse, de signalisation et de priorité, ainsi que d'éviter tout comportement à risque susceptible de conduire à des accidents.

En adoptant une approche collaborative et sérieuse, le conducteur malussé peut envisager l'utilisation de dispositifs de surveillance de la conduite. Ces dispositifs peuvent également permettre aux assureurs de suivre les progrès et, dans certains cas, offrir des réductions de prime en fonction d'une conduite prudente.

Le respect des délais de paiement est tout aussi crucial. Un paiement en temps voulu des primes d'assurance démontre une stabilité financière et renforce la confiance de l'assureur dans la capacité du conducteur à honorer ses engagements contractuels.

En cas d'évolution positive de la situation du conducteur malussé, il peut être intéressant de renégocier les conditions de son contrat d'assurance. La bonne conduite et l'absence de nouveaux sinistres peuvent ouvrir la voie à des discussions visant à obtenir des conditions plus favorables, voire à réduire le malus existant.

En résumé, la surveillance continue est cruciale pour maintenir une trajectoire positive après avoir été assuré en tant que conducteur malussé. En étant prudent, en utilisant des dispositifs de surveillance, en respectant les engagements financiers et en cherchant activement à améliorer sa situation, le conducteur malussé peut espérer progresser vers une assurance plus avantageuse à l'avenir.

 

Principaux acteurs des assurance auto pour conducteur malussé*

 

Assureur Tarif Avis des assurés 
iTémoignages de clients sur Green-Opinion.com
Engagements RSE 
iLa responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permet de repérer les entreprises engagées en matière d'écologie, de responsabilité sociale et de gouvernance. Ainsi, intégrer la RSE dans le processus de choix d'assureur devient une démarche éclairée, alignée sur des valeurs durables et socialement responsables.
N/C
N/C

N/C
N/C
N/C

Obtenez les meilleurs tarifs en cliquant ici*

 

FAQ

Qui peut souscrire à une assurance auto malus?

  • Les conducteurs avec un malus significatif sur leur dossier.
  • Les conducteurs résiliés par leur ancienne compagnie d'assurance. 

Quels sont les critères de souscription à une assurance auto malus?

Les critères peuvent varier d'une compagnie à l'autre, mais en général, la souscription dépend du niveau de malus, du type d'infraction, et de la fréquence des sinistres antérieurs.

Comment puis-je obtenir un devis pour une assurance auto malus?

Vous pouvez obtenir des devis en ligne en fournissant des informations sur votre historique de conduite et vos antécédents d'assurance. Il est recommandé de comparer plusieurs offres pour trouver la meilleure option.

Le coût de l'assurance auto malus est-il plus élevé?

Oui, généralement, le coût de l'assurance auto malus est plus élevé en raison du risque accru associé aux conducteurs ayant des antécédents négatifs. Cependant, les tarifs peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs.

Puis-je souscrire à une assurance auto malus si je suis résilié pour non-paiement?

Certaines compagnies acceptent les conducteurs résiliés pour non-paiement, mais les options peuvent être limitées. Il est essentiel de comparer les offres disponibles.

Comment puis-je résilier mon contrat d'assurance auto malus?

Vous pouvez résilier votre contrat conformément aux conditions générales de votre police d'assurance. Il est important de vérifier les détails de résiliation et d'en informer votre compagnie d'assurance à l'avance.

 

Vous avez une autre question ? Un expert vous répond gratuitement

* Les tarifications générées par les formulaires sont gérées par nos partenaires (page 9).